Les translationnelles/CNO

Les Translationnelles du CNO

Le CNO organise une fois par an une formation aux approches Translationnelles en Oncologie.

Cette formation à la recherche translationnelle, mise en place en 2017 par le CNO, a pour objectif de rapprocher les jeunes chercheurs (doctorants, post-doctorants) et les jeunes cliniciens (internes, jeunes praticiens hospitaliers) en proposant chaque année une formation aux approches translationnelles en cancérologie sur une thématique d’intérêt.

L’évènement, pour les jeunes chercheurs et cliniciens participant à l’élaboration de projets, est résidentiel. Le CNO prend en charge la totalité des frais (transport, hébergement, restauration) pour ces participants.

Une fois la thématique définie, un Comité Organisateur spécialiste du domaine est constitué et est en charge du montage du programme. Les interventions permettant une overview de la thématique, de la biologie à la clinique, sont suivies d’ateliers en binôme chercheur/clinicien, encadrés par des seniors. L’idée est de voir comment concrètement monter un projet de recherche translationnelle.

Le CNO associe à cette formation une bourse de soutien permettant la mise en œuvre du meilleur projet proposé à l’issue de la formation.

Prochaine Session en 2022

Retour sur les éditions précédentes

2021 : Les Translationnelles du CNO ont porté sur La résistance aux thérapies innovantes

Après un report de 2020 à 2021, les Translationnelles du CNO sur la résistance aux thérapies innovantes ont pu se tenir à Lille les 2 et 3 décembre en présentiel. Merci aux intervenants et encadrants pour cette formation de qualité destinée à nos jeunes chercheurs et cliniciens. Cette édition a réuni une trentaine de participants.

Télécharger le programme 2021

4photostranslationnelles2021

Le jury adresse encore toutes ses félicitations à chacun pour le travail fourni pendant ces 2 jours intenses ! Prochaines Translationnelles en décembre 2022 !

  • Parmi les 3 projets développés par les participants, un sera soutenu par une bourse de 10 000 € par Astrazeneca pour sa mise en oeuvre. Le projet s’intitule “Thérapie Photodynamique associée aux Inhibiteurs de PD-1 pour le Traitement du Glioblastome : Une preuve de Concept”.

Il est porté par est porté par Guillaume GROLEZ, Elsa HADJ BACHIR, Anthony LEFEBVRE, Bastien GOUGES et Lucie ULMER

  • Devant la qualité des projets soumis, le CNO a souhaité soutenir un deuxième projet intitulé “Utilisation de la Thérapie Photodynamique pour lever la résistance aux PARPi sur des organoïdes de carcinomes ovariens – Essai PhotoPARP”.

Il est porté par Lucie THOREL, Camille TRIOEN, Léa BOIDIN et Roman VION

photo Translationnelles 2021 Lauréat CNO

2019 : Les Translationnelles du CNO, consacrée aux Biomarqueurs circulants dans le suivi des cancers

Cette formation a réuni une trentaine de participants les 21 et 22 novembre 2019 à Rouen. Après des interventions sur les différents biomarqueurs circulants et leur application en recherche et en pratique clinique, les jeunes participants motivés pour construire un projet de recherche translationnelle se sont constitués en 3 groupes de travail, accompagnés par une équipe encadrante.

Télécharger le programme 2019

A l’issue des deux journées de travail et la présentation de 3 projets, le jury des Translationnelles 2019 a sélectionné 2 projets qui bénéficieront chacun d’une bourse de soutien d’un montant de 10 000 € pour leur mise en œuvre : 

  • “Evaluation de la MRD dans les fragments ovariens cryoconservés chez les patientes atteintes de LAM”, présenté par Laurène Fenwarth et Nicolas Duployez
  • “Exosomes et ADN circulant pour le monitoring dans le CHC traité par Chimio-embolisation”, présenté par Abhishek Kumar, Anthony Lefebvre, Clara Milhem et Vincent Verdier

2018 : Les Translationnelles du CNO, consacrée aux Cancers Ovariens

Translationnelles2018

Cette édition a réuni une quarantaine de participants les 8 et 9 novembre à Caen, en partenariat avec les laboratoires BMS et MSD. (Comité Organisateur : Florence Joly, Véronique Pancré, Laurent Poulain.)

Après une journée de formation, les jeunes participants motivés pour construire un projet de recherche translationnelle se sont constitués en 3 groupes de travail, accompagnés par une équipe encadrante. A l’issue des deux journées de travail et la présentation de 3 projets, le jury a sélectionné un projet collaboratif Caen-Lille intitulé “Immunothérapie photodynamique sur organoïdes tumoraux de cancer épithélial ovarien” qui a bénéficié d’une bourse de soutien d’un montant de 10 000€ pour sa mise en oeuvre.

Télécharger le programme 2018

2017 : Les premières Translationnelles du CNO sur le thème de l'immunothérapie anti-cancéreuse

TRANSLATIONNELLESPHOTO2018web

Cette première édition s’est tenue à Lille les 30 juin et 1er juillet avec le soutien du laboratoire Bristol-Myers Squibb. (Comité organisateur : Dr Nadira Delhem (IBL, Lille), Pr Florence Joly (Centre François Baclesse, Caen), Pr Laurent Mortier (CHRU, Lille), Pr Arnaud Scherpereel (CHRU, Lille). Une bourse de soutien financée par ledit laboratoire a été remise en mai 2018 au binôme clinicien/chercheur Sarah Renaud (doctorante) et Alexandre Quilbé (interne en biologie).

Cette bourse d’un montant de 10000€ doit permettre de mettre en œuvre leur projet de recherche translationnelle commun intitulé “Mise en place d’une nouvelle stratégie d’immunothérapie anti-tumorale ciblant les exosomes de Carcinome de Nasopharynx avec un anticorps anti-LMP1”.

Télécharger le programme 2017

Conseil d'administration

Le groupement est géré et administré par le Conseil d’administration. Il est composé de quatorze personnes physiques désignées par l’assemblée générale en son sein parmi les représentants nommés par les membres pour y siéger.
Les administrateurs sont nommés par l’assemblée générale pour une durée de trois ans renouvelable.
Le Conseil d’administration se réunit 4 fois par an, il prend toutes les décisions relatives au fonctionnement du Cancéropôle qui ne relèvent pas de l’Assemblée Générale, et notamment les nominations de l’équipe de direction, la désignation des coordonnateurs d’axes de recherche et des membres du comité de pilotage scientifique. Il propose le budget, le programme d’activités et les orientations stratégiques à l’Assemblée Générale.

Le Professeur Guy LAUNOY préside les séances du Conseil d’administration.

Etablissements de soins

  • CHU Amiens : Pr Jean-Pierre MAROLLEAU (Hématologue, Médecin généraliste)
  • CHU de Caen : Pr Emmanuel BABIN (Coordonnateur médical)
  • CHU de Lille : Dr Marie-Hélène VIEILLARD (Coordonnatrice de la Fédération de Cancérologie))
  • CHU de Rouen : M. David MALLET (Directeur de la Recherche Clinique et de l’Innovation)
  • Centre François Baclesse : Pr Marc-André MAHÉ (Directeur Général)
  • Centre Oscar Lambret : Pr Éric LARTIGAU (Directeur Général)
  • Centre Henri Becquerel : Pr Pierre VÉRA (Directeur Général)

Etablissements publics à caractère scientifique et technologique

  • Inserm : M. Samir OULD ALI (Délégué Régional)
  • CNRS : Mme Bénédicte SAMYN (Adjointe au Délégué Régional)

Etablissements de recherche-enseignement

  • Université de Picardie Jules Verne (Amiens) : Pr Halima OUADID-AHIDOUCH (Directrice UFR des sciences – Laboratoire de Physiologie Cellulaire et Moléculaire)
  • Université Caen : Pr Gandhi DAMAJ (Professeur des Universités – Hématologie)
  • Université Lille : Pr Éric BOULANGER (Vice-doyen Recherche de l’UFR3S)
  • Université Rouen : Pr Vincent RICHARD (Vice-Président)
X