La politique en faveur des jeunes chercheurs

POLITIQUE EN FAVEUR DES JEUNES CHERCHEURS

La promotion et l’accompagnement des jeunes chercheurs et des jeunes équipes est l’une des priorités du CNO.

Attribution de bourses de déplacement pour les journées scientifiques annuelles du CNO et remise de prix

Dans le cadre sa politique de soutien, le CNO finance chaque année la participation d’une soixantaine de jeunes de moins de 35 ans à ses Journées Scientifiques, avec la prise en charge des frais de déplacement et d’hébergement pour les 3 jours. Il attribue des prix aux 3 meilleurs posters et aux 3 meilleures communications orales de la session Jeunes Chercheurs avec le soutien de la Fondation ARC.  

Translationnelles JC 2021

Présentation des jeunes participants, suivie de la constitution des groupes lors Translationnelles 2021 sur la thématique de la Résistance aux thérapies innovantes.

Les Translationnelles du CNO mises en place en 2017 ont pour objectif de rapprocher très tôt jeunes chercheurs (doctorants, post-doctorants) et jeunes cliniciens (internes, jeunes praticiens hospitaliers) en proposant chaque année une formation aux approches translationnelles en cancérologie sur une thématique d’intérêt.

Après des présentations sur la thématique de l’année par les encadrants, les jeunes participants se constituent en groupes de travail incluant chercheurs et cliniciens, pour construire en une journée un projet de recherche translationnelle, accompagnés par l’équipe encadrante.

Avec le soutien de l’industrie pharmaceutique, une bourse permet de financer à hauteur de 10 000€ les meilleurs projets de recherche translationnelle issus de la formation.

Les Translationnelles du CNO

Programme de « Soutien à la Mobilité » du CNO

Le CNO favorise la mobilité des jeunes chercheurs et jeunes cliniciens en accompagnant la mobilité technologique (pour maîtriser une technique originale ou de nouveaux savoir-faire) et la mobilité translationnelle (pour promouvoir la recherche d’interface) sur de courts séjours (3 mois maximum). Les dossiers reçus au fil de l’eau sont étudiés par le comité de pilotage scientifique deux fois par an (mars et septembre).

Depuis la mise en place du programme, une quinzaine de jeunes chercheurs a pu ainsi bénéficier du soutien du CNO.

L’accompagnement de jeunes médecins dans la formation à la recherche

Menée en partenariat avec les facultés de médecine d’Amiens, Caen, Lille et Rouen, elle se traduit chaque année par l’attribution par le CNO d’une Bourse Année Recherche d’un montant maximal de 40 000 € destinée aux étudiants en formation médicale désirant acquérir une formation à la recherche. Suite au processus habituel d’évaluation, la concertation entre les 4 doyens permet la sélection du candidat lauréat de la bourse Année Recherche financée par le CNO.

Le Diplôme d’Université d’immunothérapie anti-tumorale

Le CNO apporte son soutien à cette formation organisée à Lille, en 9 modules, qui accueille des professionnels ou des étudiants souhaitant poursuivre un Diplôme Universitaire dans le domaine de l’immunothérapie en oncologie. L’enseignement proposé permet d’acquérir des connaissances dans les approches immunothérapeutiques des cancers et les bases fondamentales sur lesquelles elles s’appuient. L’accent est mis sur les principaux résultats des essais cliniques anti-tumoraux en cours et sur les perspectives dans ce domaine. Cette formation ouverte à 50 participants par an maximum s’adresse aux étudiants en BAC+5 (médecins, pharmaciens, chercheurs des entreprises et des collectivités dans le domaine des sciences du vivant, ingénieur, IDE et ARC (sur dossier).

Les Journées d’actualités clinico-biologiques en hématologie

Cette formation annuelle destinée aux internes en médecine de la filière Biologie spécialisée en Hématologie et aux internes participant au DES Clinique d’Hématologie est organisée une fois par an sur 2 jours. Elle est assurée par les biologistes et les cliniciens de l’axe 2 du CNO.

Conseil d'administration

Le groupement est géré et administré par le Conseil d’administration. Il est composé de quatorze personnes physiques désignées par l’assemblée générale en son sein parmi les représentants nommés par les membres pour y siéger.
Les administrateurs sont nommés par l’assemblée générale pour une durée de trois ans renouvelable.
Le Conseil d’administration se réunit 4 fois par an, il prend toutes les décisions relatives au fonctionnement du Cancéropôle qui ne relèvent pas de l’Assemblée Générale, et notamment les nominations de l’équipe de direction, la désignation des coordonnateurs d’axes de recherche et des membres du comité de pilotage scientifique. Il propose le budget, le programme d’activités et les orientations stratégiques à l’Assemblée Générale.

Le Professeur Guy LAUNOY préside les séances du Conseil d’administration.

Etablissements de soins

  • CHU Amiens : Pr Jean-Pierre MAROLLEAU (Hématologue, Médecin généraliste)
  • CHU de Caen : Pr Emmanuel BABIN (Coordonnateur médical)
  • CHU de Lille : Dr Marie-Hélène VIEILLARD (Coordonnatrice de la Fédération de Cancérologie))
  • CHU de Rouen : M. David MALLET (Directeur de la Recherche Clinique et de l’Innovation)
  • Centre François Baclesse : Pr Marc-André MAHÉ (Directeur Général)
  • Centre Oscar Lambret : Pr Éric LARTIGAU (Directeur Général)
  • Centre Henri Becquerel : Pr Pierre VÉRA (Directeur Général)

Etablissements publics à caractère scientifique et technologique

  • Inserm : M. Samir OULD ALI (Délégué Régional)
  • CNRS : Mme Bénédicte SAMYN (Adjointe au Délégué Régional)

Etablissements de recherche-enseignement

  • Université de Picardie Jules Verne (Amiens) : Pr Halima OUADID-AHIDOUCH (Directrice UFR des sciences – Laboratoire de Physiologie Cellulaire et Moléculaire)
  • Université Caen : Pr Gandhi DAMAJ (Professeur des Universités – Hématologie)
  • Université Lille : Pr Éric BOULANGER (Vice-doyen Recherche de l’UFR3S)
  • Université Rouen : Pr Vincent RICHARD (Vice-Président)
X